Publié dans Accueil

Landévennec fête saint Benoît

Mercredi 11 juillet, près de 500 diocésains ont répondu à l’appel des moines de Landévennec. La communauté, qui célèbre cette année les 1200 ans de l’adoption de la Règle de saint Benoît, avait invité largement pour fêter le saint patron. 

Télécharger les pièces jointes :

La matinée a démarré par une célébration présidée par Mgr Dognin. L’église abbatiale était comble. Et pour cause, les amis de Landévennec sont venus de çà et là dans le diocèse pour fêter saint Benoît et comprendre comment une Règle qui a plus de 1200 ans est plus que jamais actuelle, pour les moines mais aussi pour tous. Dans son homélie, Mgr Dognin a d’ailleurs souligné l’importance de cette règle. « Si les moines et moniales ont besoin d’une règle pour grandir en sainteté dans leur vocation particulière, il faut reconnaître en fait que tous les baptisés ont besoin aussi d’une règle et peuvent s’inspirer de celle de Saint-Benoît. Comme l’évoque Saint-Paul dans la lettre aux Éphésiens : ‘Je vous exhorte donc à vous conduire d’une manière digne de votre vocation’. Et dans ce qu’il appelle une « manière digne » de vivre, nous pouvons y voir notre vie de prière, personnelle et communautaire, notre engagement au sein de tel ou tel mouvement, au sein de notre paroisse, mais également notre manière de vivre au quotidien dans la société, nos relations avec les autres. En fait, tous les détails de la vie quotidienne, comme dans la Règle de Saint-Benoît. Et ce style de vie chrétienne, que nous essayons de faire grandir en nous, c’est ce que nous pouvons appeler le chemin de la sainteté.

Après un pique-nique dans le parc pour respirer, tous se sont retrouvés dans les ruines de l’ancienne abbaye pour l’office des nones, avant de partir à la découverte de la vie monastique. Les moines ont ouvert leurs portes pour donner à voir ce qu’est leur quotidien. En groupe, les amis sont partis à la découverte de cette abbaye, que beaucoup appellent « le poumon du diocèse ». Frère François-Xavier emmène son groupe admirer le parc de l’abbaye. « Nous avons besoin de beau, de calme pour notre équilibre spirituel. Il ne reste qu’à contempler. » Puis une étape aux ateliers de fabrication de pâtes de fruits. Frère Antoine accueille les premiers visiteurs. Il explique comment les célèbres petites gourmandises sont préparées de façon artisanale. « Vous seriez venus il y a deux ou trois ans, vous auriez vu qu’on travaillait encore avec un grand chaudron en cuivre. Maintenant, on a une machine qui nous facilite la tâche. » À noter que chaque année, l’abbaye fabrique douze tonnes de pâtes de fruits. 

Frère Gilles, bien connu pour ses talents de poète, a, quant à lui, donné à voir l’importance de la Parole de Dieu dans la vie monastique. « Il faut tenir à la Parole si on veut tenir ici. Pour nous, elle est autant à écouter qu’à lire. Elle nous atteint de façon permanente. Si on ramène tout à du ‘je connais déjà’, on ne s’émerveille plus. » 

L’une des dimensions de la vie monastique est également la vie communautaire, et c’est le frère Jean-Loup qui en a présenté les particularités. « La prière nous ramène à l’essentiel. Quand on entend les cloches sonner, on arrête tout ce qu’on fait pour aller prier. On est là parce qu’on veut vivre l’Évangile, parce qu’on a été séduits. » Pour autant, il reconnaît que la vie monastique est un apprentissage constant. « On est à l’école toute notre vie. La vie monastique n’est pas faite pour tous. Nous avons un apprentissage de deux ans. Le noviciat permet de découvrir si on peut être heureux en étant moine. »

Les moines sont aussi des hôteliers. Chaque année, ils accueillent près de 2000 personnes pour des nuitées. « Lorsqu’on vient ici, on cherche le calme et à rencontrer quelqu’un », confie une « amie ». « Nous rencontrons de plus en plus de personnes sur les genoux, épuisés, reconnaît frère Jacques. Et dans notre monde contemporain, rencontrer quelqu’un n’est pas évident. L’accueil est une condition de vie. Accueillir veut dire écouter et aujourd’hui, l’écoute est rare. On s’écoute mais on n’écoute pas. » Alors à Landévennec, les moines proposent l’accueil de tous, un principe dicté par le Règle de saint Benoît. « Toute femme, tout homme qui arrive ici a le droit d’être là. » Quant à la vie cloîtrée, frère Jacques préfère dire que les moines sont séparés du monde mais pas coupés. « Nous sommes unis à tous par la prière et il n’est pas rare que nous soyons les premiers à connaître une nouvelle dans nos familles car on respecte le secret », a conclu le frère, avec le sourire. 

Au terme de la journée, les visiteurs du jour sont repartis ressourcés et heureux d’avoir vécu le temps d’une fête avec la communauté bénédictine. Certains reviendront peut-être passer quelques jours pour goûter davantage au silence et à la prière de ce lieu.  

Venez et voyez !

Journée de l'ORS sur les Migrations et l'Accueil en Finistère • 08 décembre 2018 à Châteaulin

L’Observatoire des Réalités Sociales et Économiques du diocèse (ORS) organise sa prochaine journée d’échanges sur le thème « Migrations, de…

Retour sur l'assemblée plénière des évêques à Lourdes

Dans un premier temps, Mgr Dognin, pourriez-vous nous rappeler ce qu’est une assemblée plénière, à quoi cela sert-il pour les…

Rapport de la Conférence des évêques de France sur la lutte contre la pédophilie

Suite à l'assemblée plénière des évêques à Lourdes en mars 2016, un travail avait abouti en juillet 2016 à la…

Festival des Solidarités 2018 : 2 soirées projection-débat proposées par le CCFD

Le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire vous invite à venir échanger lors de…

Synode des Jeunes: Lettre aux Jeunes et Document final

Nous vous proposons de retrouver dans cet article la Lettre aux Jeunes qui a été lue lors de la cérémonie…

Cap sur le Panama avec les jeunes du Finistère !

Les prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) se dérouleront bientôt, du 22 au 27 janvier 2019 au Panama. Un…

Actualités locales

  • Assemblée Générale du MCR 29
    Assemblée Générale du MCR 29 L'Assemblée Générale du Mouvement Chrétien des Retraités se tiendra le jeudi 15 novembre de 14h à 16h30 au Juvénat de Châteaulin. Le conseil d'administration se renouvelant, les candidatures des personnes intéressées à intégrer le CA sont à transmettre à l'adresse e-mail indiquée ci-dessous ou pourront également être présentées au moment…

  • Retour sur la formation "Le sacrement de la visite" par la Pastorale de la Santé
     Le mardi 9 octobre 2018 au Juvénat Notre-Dame, Châteaulin  « J’étais malade et vous m’avez visité » Matthieu 25, 36 La visite comme premier sacrement, ou le sacrement du « frère ». Depuis la visite de Marie à Elisabeth jusqu’au lavement des pieds en passant par le Bon Samaritain, la rencontre et le « prendre…
    Read more...

  • Le diocèse de Quimper & Léon dans la Grande Guerre 14-18
    Le diocèse de Quimper & Léon dans la Grande Guerre 14-18 En ce mois de novembre, l'Église célèbre le centenaire de l'armistice de la guerre 1914-1918. A cette occasion, plusieurs événements vous permettent de redécouvrir certaines images et souvenirs de cette époque marquante, au niveau de notre région ainsi que de notre diocèse. A l'occasion du centenaire de 1914-1918, les Archives…

  • Art & Spiritualité • Itinéraire de saint Paul, l'apôtre des nations
    Art & Spiritualité • Itinéraire de saint Paul, l'apôtre des nations Dans la cadre de son programme "Art et Spiritualité", le service d'Animation Spirituelle vous convie à une rencontre autour de saint Paul le dimanche 25 novembre à 17h30au centre spirituel de Créac'h Balbé. Cette rencontre vous invite à une contemplation d'oeuvres d'art d'Orient et d'Occident inspirées par les épîtres. Elle…

  • 11 novembre 2018 – 32ème dimanche du Temps Ordinaire – Année B – Centenaire de l’Armistice de 1918 – Cathédrale Saint Corentin (Quimper)
    1R 17, 10-16 ; Ps 145 ; He, 9, 24-28 ; Mc 12, 38-44 Chers Amis, Lorsque l’Armistice fut signé le 11 novembre 1918 mettant fin aux combats épouvantables de la 1ère Guerre Mondiale, la paix restait encore à négocier, ce qui fut fait, comme nous le savons en 1919…

  • Fête du Christ Roi de l'univers - 25 novembre 2018
    Fête du Christ Roi de l'univers - 25 novembre 2018 Dieu avait donné à son peuple pour le guider et l’enseigner, des guides, des juges, des prophètes, des sages, mais il ne voulait pas de rois pour le gouverner. Jaloux des peuples environnants, Israël supplia Samuel de lui choisir et consacrer un roi. Malgré les réticences de Samuel, Dieu s’exécuta,…