Imprimer cette page

Les cartes de Dom Michel

Les « cartes peintes » de dom Michel Le Nobletz constituent des documents majeurs de l’histoire du diocèse de Quimper et Léon, et un témoignage unique de la vie quotidienne et de la spiritualité en Bretagne au XVIIe siècle.

Le Nobletz. Carte Mêlée (Archives diocésaines de Quimper, tous droits réservés)Dom Michel  en inventa le procédé lors d’une mission à Landerneau en 1613 : pourquoi ne pas ajouter à la parole le support de l’image, afin de mieux faire passer le message de l’Eglise, en pleine période de Réforme catholique ? Pour cela, il fit réaliser des « cartes énigmatiques » sur peaux de mouton illustrant avec de nombreux détails la doctrine catholique : les vérités à croire, les commandements à pratiquer, le danger de l’orgueil et des richesses... Elles évoquent les chemins qui mènent au ciel ou à l’enfer, elles montrent les dangers à éviter, elles expliquent comment progresser dans la charité et dans l’amour de Dieu.

Ce sont des cartes d’itinéraires, parfois des cartes marines, ou encore des cartes « symboliques », comme la Carte mêlée ou la carte dite des Cœurs (son vrai nom est carte de L’exercice quotidien pour tout homme chrétien). La carte des Conseils montre les Amériques, avec différents types de bateaux naviguant sur les mers : brigantins, bricks, galères, chebecs, baleinières…

Accompagnant ces cartes peintes, des textes explicatifs, les Déclarations, permettaient à des laïcs d’utiliser à leur tour cet outil d’évangélisation, en réalité destiné à de tout petits groupes de chrétiens.

On estime à soixante-dix le nombre de cartes commandées par dom Michel Le Nobletz ; il en reste aujourd’hui douze ainsi que deux copies de l’époque, toutes classées au titre des monuments historiques et précieusement conservées aux archives de l’évêché de Quimper. Elles ont servi d’inspiration aux taolennou, tableaux de missions utilisés par le Père Maunoir et ses successeurs dans le cadre des missions bretonnes.

>> Pour en savoir plus