Saint Théleau

Fété le 9 février

Théleau est né dans le pays de Galles. Comme la peste désolait son pays, il se réfugia auprès de saint Samson, à Dol. De retour en Cambrie, il fonde le monastère de Llandeilo-Fawr dans le Dyfed.

D'après sa Vie galloise, il aurait occupé le siège épiscopal de Llandaf. Il est mort vers 560 dans son monastère de Llandeilo. Bien qu'il n'ait pas vécu en basse Bretagne, il y fut vénéré. Une chapelle lui est dédiée à Plogonnec, et deux églises, celles de Leuhan et de Landeleau.

Dans cette dernière paroisse, le jour de la Pentecôte, on célèbre la fête du saint patron par une sorte de troménie. C'est une longue procession, dite "tro ar relegou", le tour des reliques, qui part de l'église paroissiale pour rejoindre la chapelle Saint-Laurent puis revient par un chemin en partie différent.

Le saint est toujours représenté chavauchant un cerf. La légende rapporte qu'un seigneur de Châteaugal offrit à l'ermite le territoire qu'il pourrait enclore en une nuit, avant le chant du coq ; le saint se servit d'un cerf comme monture. L'étonnant dans cette légende, c'est que le saint n'a sans doute jamais mis les pieds dans cette paroisse du Poher.

  Ganet e Bro-Gembre, Telo e-neus bevet e-pad eun nebeut bloaveziou e manati sant Samson, e Dol. Mez e Bro-Gembre dreist-oll e-neus tremenet e vuez. Er manati savet gantan e Llandeilo-Fawr eo marvet war-dro ar bloaz 560. Koulskoude ar zant-se a zo enoret e Breiz-Izel. Eur chapel e-neus e Plogonnec, ha diou iliz-parrez dindan e ano, hini Leuhan hag hini Landelo. Er barrez-man, d'ar zul Pentecost e vez lidet gouel ar zant gant eur brosesion vraz, Tro ar relegou e ano, henvelawalc'h ouz eun droveni. War e skeudenn e vez gwelet sant Delo war eur c'haro.