Saint Colomba

Fété le 9 juin 

Colum-Cille en gaëlique, Koulm en breton. Il est avec saint Patrick et sainte Brigitte l'un des trois grands saints nationaux de l'Irlande. Descendant du roi suprême d'Irlande, moine intrépide à la voix chaleureuse et puissante, il fonde plusieurs monastères avant de s'exiler en 563 sur l'île d'Iona en Ecosse, où il s'établit avec douze compagnons. Escorté de ses moines matelots, l'abbé sillonne les mers, convertit les Pictes, arbitre les conflits entre les rois. A 77 ans, après 34 ans de pérégrination, essentiellement consacrée à l'apostolat, il meurt à Iona, le 9 juin 597. On rappelle sa sollicitude pour les gens du peuple. Ascèse, prière contemplative et charité sont les grandes réalités de sa vie comme de sa règle ; celle-ci franchira la mer et sera suivie par les ermites et les moines bretons.

Sant Coulm a zo, gand sant Padrig ha santez Berhed, unan euz tri zant meur Bro-Iwerzon. Ganet euz gouenn roue-meur Iwerzon, manac'h dizaon, dezan eur vouez tom ha krenv, e tiazezas meur a vanati araog divroa, er bloaz 563, e enez Iona (Bro-Skoz), el lec'h ma reas e annez gand daouzeg kompagnun. : gounid a ra ar Pikted d'ar feiz ha terri an tabutou etre ar rouaned. Goude beza beajet, dreist-oll evid e abostolerez, e-pad 34 bloaz, e varv e Iona.

   La chapelle de Saint-Coulm à Locmaria-Quimper (détruite) lui était probablement dédiée. Il est possible qu'il soit le saint patron de l'église paroissiale de Plougoulm et des chapelles disparues de Cléder et Lanmeur, sous le nom de saint Colomban