Notre-Dame de Rumengol

Rumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la Vierge mais également à la Trinité. Haut lieu de pèlerinage et de pardons, de nombreux rassemblements se déroulent sur ce site au centre du diocèse de Quimper et Léon.

Au Vè siècle, à l'époque de saint Corentin, évêque de Kemper (Quimper), le roi Gradlon, après la submersion de la ville d'Ys, se rendait à l'abbaye de Landévennec en compagnie de son ami saint Guénolé. Passant sur le sommet du Ménez-Hom, il aperçut au loin, dans le vallon du Faou, les feux d'un sacrifice païen, à l'endroit appelé Rumengol. A cette vue, son cœur se serra de tristesse, et à l'instant même il fit vœu de remplacer ce sanctuaire d'idolâtrie, par une église chrétienne dédiée à la Trinité.

Cet événement aurait vivement impressionné les populations évangélisées par saint Guénolé ou soumises à la domination de Gradlon. Dès lors les légendes qui, de génération en génération, se contèrent dans les chaumières bretonnes, disent que tous les ans, le dimanche de la Trinité, Gradlon et saint Guénolé viennent encore sur le Ménez-Hom voir si les Bretons sont demeurés fidèles à la foi chrétienne.

FaLang translation system by Faboba

En savoir plus

ND de Rumengol : l'histoire

Rumengol aurait été un centre religieux où affluaient les Occismii, avant la prédication de la foi chrétienne et avant les…

ND de Rumengol : le patrimoine

Chapelle du couronnementElle a été construite en 1880. C'est une gracieuse chapelle gothique, dont le parquet s'élève d'un mètre cinquante…

ND de Rumengol : le pardon

Rumengol célèbre deux grands pardons diocésains :     fin mai - début juin pour la fête de la Sainte Trinité…

Le blog de Notre-Dame de Rumengol