Sizun Zantel (Semaine Sainte)

Bez’ ez eo Nozvez Santel Fask ar brasa gouel euz ar bloavez kristen.

Kemer a ra an Iliz avad, e-kerz ar Zizun Zantel, an amzer réd evid mond war roudou Or Zalver e-unan : da Zul ar Bleuniou, ez a d’e heul oh antreal, meurdezuz, e kêr Jeruzalem ; d’ar Yaou-Gamblid, e kemer gantañ e bred diweza ; da Wener ar Groaz, ema gantañ war ar Halvar, pa ’z eo staget ouz ar groaz, ha pa varv warni ; ha da echui, da Zul Fask, e trid gantañ o sevel a varo da veo.


 

La Veillée Pascale constitue le sommet de l’année chrétienne. Mais l’Église prend, dans la Semaine sainte, le temps de suivre le parcours du Seigneur lui-même : son entrée triomphale à Jérusalem le dimanche des Rameaux, son dernier repas, le Jeudi saint ; sa crucifixion et sa mort, le Vendredi saint ; enfin, sa résurrection le dimanche de Pâques.

  • 1