D'ar Pantekost, ar Spered-Glan

Un cantique pour la fête de Pentecôte :

D’ar Pantekost, ar Spered-Glan


Komzou nevez
,
gand breur Visant Seite - Nouvelles paroles, par le fr. Visant Seité

1. D’ar Pantekost, ar Spered-Glan
D’an Ebestel a zigasas,
Seiz donezon e Teodou Tan :
Pép tra dezo Eñ a zeskas.
Seiz donezon e Teodou Tan :
Pép tra dezo Eñ a zeskas.

2. Gand e garantez entanet,
Prezeg a reont heb aon e-béd;
Ar C’hrist da veo a zo savet,
Salvet e-neus oll dud ar béd.
Ar C’hrist da veo a zo savet,
Salvet e-neus oll dud ar béd.

3. Klevit or pedenn Doue Mab,
D'an neñv e sav on oll zellou.
Warnom evid or santellaad,
Fuillit brokuz tan ho krasou.
Warnom evid or santellaad,
Fuillit brokuz tan ho krasou.

4. Meuleudi da Zoue an Tad,
Meuleudi d'ar Spered Santel;
Meuleudi da Zoue ar Mab,
Héd ar c’hantvejou eternel.
Meuleudi da Zoue ar Mab,
Héd ar c’hantvejou eternel.

1. A la Pentecôte, l’Esprit-Saint
Aux Apôtres envoya,
Sept dons par des Langues de Feu :
A chacun d’eux il enseigna.
Sept dons par des Langues de Feu:
A chacun d'eux il enseigna.

2. Grâce à son amour enflammé,
Ils prêchent sans la moindre peur ;
Le Christ est ressuscité,
Il a sauvé tous les gens du monde.
Le Christ est ressuscité,
Il a sauvé tous les gens du monde.

3. Entendez notre prière Dieu le Fils,
Nos regards se tournent vers le ciel.
Sur nous pour nous sanctifier,
Répandez abondamment le feu de vos grâces.
Sur nous pour nous sanctifier,
Répandez abondamment le feu de vos grâces.

4. Louange à Dieu le Père,
Louange à l'Esprit-Saint;
Louange à Dieu le Fils,
Au long des siècles éternels.
Louange à Dieu le Fils,
Au long des siècles éternels.

La mélodie a été reprise par des cantiques de pardon, comme : Kantik Sant Paol a Leon, Kantik Sant Tenenan (Plabennec), Kantik Sant Thurien (Plogonnec), Kantik Santez Jenovefa (Loqueffret), etc.


Komzou koz
,
gand Charles Le Bris (1664-1736), war an Iliz hag e Zakramañchou.
- Anciennes paroles du cantique, écrit par l’abbé Ch. Le Bris, pour mémoriser
l’enseignement du catéchisme sur l’Église et les sacrements
 :

D’ar Pantekost, ar Spered Glan
A ziskennas e teodou tan.
War an Ebestel da c’houarn
Iliz Jezuz dre o daouarn,
War an Ebestel da c’houarn
Iliz Jezuz dre o daouarn.

2. N’eus nemet eun Iliz hepken,
A zo familh ar gristenien,
Familh ar gristenien fidel
Dindan Jezuz hag e Vikel.

3. Jezuz ganeom en deus lezet,
Evel eun teñzor kaer meurbed.
Seiz feunteun ar zakramañchou
Da skuilha warnom e c’hrasou.

4. Dreizo ar c’hras ’vez deom ro/et
Kendalc’het ennom ha kresket ;
Ha dre bec’hi mar he c’hollom,
Dreizo a-nevez he c’havom.

5. Ar Vadiziant or rent dinamm
Eus a bec’hed hon tad Adam,
Or gra bugale da Zoue
Hag heritourien eus an Neñv.

6. Ar Gouzoumenn ’vit on derc’hel
A ro deom ar Spered Santel,
Gand nerz da jom start el lezenn
En despet d’on enebourien.

7. E sakramant ar Binijenn,
Or bezo dre an absolvenn
Gras ha pardon eus ar pec’hed
Goude badiziant c’hoarvezet.

8. E sakramant kaer an Aoter,
Eo chomet Jezuz or Zalver,
D’ober e zakrifis bemdez
Ha da rei deom magadurez.

9. D’ar c’hlañvour an Nouenn zantel
Enep ar pec’hed ’ro skoazell,
Evid gouzañv e oll boaniou
Ha fallagriez an diaoulou.

10. Pa vez talvoudeg d’an ene,
E ro yec’hed d’ar c’horf ive ;
Rag-se gwall-glañv pa ’n em gaver
Eo ret buan hen digemer.

11. An Urz eo a ra belein,
Da lavaroud an oferenn
Ha da zikour an dud fidel
Da vond d’ar vuhez eternel.

12. Ar Briedelez a laka
Daou bried kristen da veva
A-unan hag e karante,
’Vit sevel mad o bugale.

13. Gwerc’hez, pedit ho Mab Jezuz
Da rei din ar c’hras presius
Da gredi start ha da heuilh reiz
An oll artiklou ’zo er Feiz.

À la Pentecôte, l’Esprit-Saint
Descendit en langues de feu
Sur les Apôtres, pour gouverner
l’Église de Jésus par leurs mains.

2. Il n’y a qu’une seule Église,
Qui est la famille des chrétiens,
La famille des chrétiens fidèles
Sous (l’autorité de) Jésus et de son Vicaire (le Pape).

3. Jésus nous a laissé,
Comme un magnifique trésor,
Les sept fontaines des sacrements
Pour répandre sur nous ses grâces.

4. Par eux la grâce nous est donnée,
De façon continue et croissante ;
Et si en péchant nous la perdons,
Par eux nous la retrouverons.

5. Le Baptême nous rend immaculés
Du péché de notre père Adam,
Nous fait enfants de Dieu
Et héritiers du Ciel.

6. La Confirmation pour notre préserver
Nous donne l’Esprit Saint,
Avec la force de rester ferme dans la loi
En dépit de nos ennemis.

7. Dans le sacrement de Pénitence,
Nous aurons par l’absolution
Grâce et pardon du péché
Après le baptême advenu.

8. Dans le beau sacrement de l’Autel,
Demeure Jésus notre Sauveur,
Afin de renouveler son sacrifice tous les jours
Et de nous donner notre nourriture.

9. Au malade l’Onction sainte
contre le péché donne le secours,
Pour supporter toutes ses douleurs
Et méchanceté des démons.

10. Parce qu’elle est précieuse à l’âme,
elle donne aussi santé au corps ;
Ainsi donc, lorsqu’on est très-malade
Il est nécessaire de l’accueillir sans tarder.

11. (Le sacrement de) l’Ordre fait les prêtres,
Pour dire la messe
Et pour aider les gens fidèles
À aller à la vie éternelle.

12. Le Mariage fait vivre
Deux époux chrétiens
Unis et dans l’amour,
Pour bien élever leurs enfants.

13. Vierge, priez votre Fils Jésus
De me donner la grâce précieuse
De croire fermement et de suivre avec droiture
Tous les articles de Foi qui sont dans le Credo.

(Texte publié d’après la version (légèrement remaniée par l’abbé Nédélec) du Kantikou Brezonek Eskopti Kemper ha Leon de 1942)

Le blog "Feiz ha sevenadur"

  • Retour sur la Troménie de Locronan en langue bretonne

    Troveni vraz Lokorn e brezoneg d’an 20 a viz gouere 2019 Tropenie5

    Tost da tri ugent den e oam deuet da heul Job an Irien sikouret gand Herve Queinnec evid an droveni vraz e brezoneg disadorn vintin.
    Poulzet gand or feiz e Doue diazezet war hini on tadou koz, gand or c’hoant da vale asamblez gand or breudeur er C’hrist, ha gand or c’harantez evid or bro hag e istor deuet beteg ennom, e oam oll unanet oc’h ober hent hag o pedi.
    A-hed an daouzeg stasion e tispake lusk or buhez evel ma red daouzeg miz ar bloaz hag hag ar pevar amzer. Bale a reem e-giz m’ho-deus greet or zent koz en or raog, unanet ganto.
    Bez e oam aketuz da zelaou ar pennadou aviel a zisklerie deom mister donedigez or Zalver, e drec’h war ar maro, hag an hent da heulia evid chom gantañ gand sikour e Spered. Anad e oa war an dremmou al levenez diwannet e kalon an dud a-hed an hent.
    Ar pez a welem hag a glevem tro dro deom, an oabl sklaêr, kaerded ar maeziou en hañv, qwenojennou bet kempennet deom, donder al litaniou hag ar c’hantikou kanet e yez or bro, lochennou ar zent fichet brao ha digemer tomm an dud o dalhe, an oll draou-ze bevet en on diabarz, pell euz trouz ar bed a hirio, o-deus greet euz an devez-se eun eienenn veo da derri or zehed e karantez Doue, peadra da rei nerz deom evid or buhez pemdezieg.
    ALC

    Grande troménie de Locronan en breton le 20 juillet 2019

    Nous étions près de soixante personnes à suivre Job an Irien aidé d’Hervé Queinnec pour la grande troménie en breton samedi matin.
    Poussés par notre foi en Dieu fondée sur celle de nos pères, par notre envie de marcher en groupe avec nos frères en Christ, et par notre attrait pour notre pays et son histoire venue jusqu’à nous, nous étions unis en marchant et en priant. Tromenieter
    Tout au long des douze stations se déroulait le cours de notre vie comme passent les douze mois de l’année et les quatre saisons. Nous marchions comme l’ont fait nos vieux saints avant nous, unis à eux.
    Nous étions attentifs à écouter les textes d’évangile qui proclamaient les mystères de la venue du Sauveur, sa victoire sur la mort et le chemin à suivre pour rester avec lui aidé par son Esprit. Sur les visages était visible la joie grandissant dans le cœur des gens tout au long du chemin.
    Ce que nous voyions et entendions autour de nous, le ciel clair, la beauté du paysage d’été, les chemins nettoyés pour nous, la profondeur des litanies et des cantiques chantés dans la langue de notre pays, les huttes des saints bien décorées et l’accueil chaleureux des gens qui les gardaient, tout cela vécu au plus profond de nous, loin du bruit du monde d’aujourd’hui, a fait de cette journée un ressourcement vivant pour étancher notre soif à l’amour de Dieu, de quoi renouveler nos forces pour la vie quotidienne.
    ALC

  • An Niverenn Nevez (168) MINIHI LEVENEZ / Nouveau numéro (168) de la revue MINIHI LEVENEZ

    Dibab ar vuez / CHOISIS LA VIE 

    Chroniques 2018 gand Job an Irien Dibab ar vuez072019


    Koumanant bloaz (Bep eil miz),
    Abonnement annuel à la revue "MINIHI LEVENEZ" : 50 €

    Minihi Levenez niverenn 168, Even  2019

    KLIKIT AMAÑ / CLIQUEZ ICI :
    Evid prena / Bon de commande

  • Ar Zalmou war ar rouedad

    Pedenn an deiz GF 1Ema bremañ meur a zalm war ar rouedad, war lehienn eskopti Kemper ha Leon. War ar bajenn digerri e ranker klika war "Feiz" > "Salmou".

    Ar 97 salm kinniget a zo tennet euz al leor “Pedenn an deiz”, embannet e 1988 gand Minihi Levenez. Eun droidigez evid al liderez eo.

    Emichañs e vo gelled kinnig an oll zalmou e brezoneg dizale.

  • 1

Archives - Teuliou

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13