On Tad - Notre Père en breton

Texte en usage aujourd'hui

(skritur skolveurieg)

On Tad hag a zo en neñv,
Hoc’h ano bezet santeleet,
Ho rouantèlèz deuet deom,
Ho polontez bezet greet,
war an douar evel en neñv.
Roit deom hirio or bara pemdezieg.
Pardonit deom or pehejou,
Evel ma pardonom
d’ar re o deus manket ouzom,
Ha n’on lezit ket da goueza en tentadur,
Med on diwallit diouz an droug.
Deoc’h ar Rouantelèz, Aotrou Doue,
Deoc’h péb galloud ha péb gloar da virviken.
Amen.

(skritur peurunvan)

Hon Tad hag a zo en neñv,
Hoc’h anv bezet santeleet,
Ho rouantelezh deuet deomp,
Ho polontez bezet graet,
war an douar evel en neñv.
Roit deomp hiriv* hor bara pemdeziek.
Pardonit deomp hor pec’hejoù,
Evel ma pardonomp
d’ar re o deus manket ouzhomp.
Ha non lezit ket da gouezhañ en tentadur,
Med hon diwallit diouzh an droug.
Deoc’h ar Rouantelezh, Aotrou Doue,
Deoc’h pep galloud ha pep gloar da virviken.
Amen.

>> Plusieurs mélodies ont été composées pour ces paroles par les abbés Roger Abjean et Michel Scouarnec ; les trois partitions (1) (2) (3) sont consultables dans les pages Kantikou du site internet diocésain.

Quelques variantes existent également : Dimp plutôt que Deom(p) en Trégor, ou Pehedou en Vannetais à la place de Pehejou.

* Dans la prière du Notre Père en breton, le mot « aujourd'hui » se prononce toujours /hirio/, même quand on l'écrit hiriv ou encore hiziv.

 

Anciennes versions du Notre Père en breton

Catechism de Gilles de Kerampuil (1576) :


(orthographe d'origine)

On Tat pe heny so en nefvou
Ho hann bezet sanctifiet
Deuet ho raouantelez
Ho volontez bezet graet
en douar euel en nefve.
Roit dimp hiziu hon bara pemdezyec
Ha pardonet dimp hon offansou
Evel ma pardonomp
da nep an deueux hon offanset
Ha n’on leset da couezo en temptation
Hoguen hon dilivrit vez an drouc.

(en orthographe d'aujourd'hui,
pour faciliter la lecture)

On Tad pehini so en neñvou
Hoh ano bezet santifiet
Deuet ho rouantelez
Ho volontez bezet graet
en douar evel en neñv.
Roit deom hirio or bara pemdezieg
Ha pardonit deom on ofansou
Evel ma pardonom
da neb en deveus on ofanset
Ha n’on lezit da goueza en tentasion
Hogen on dilivrit euz an droug.

>> Sur l'histoire du Notre Père en breton depuis 1576, ou le pehini des anciennes versions, on peut consulter l'article du chanoine Jean-Pierre Nédélec : « Le Pater en breton, quatre siècles de variation ».

 

Père Julien Maunoir, dans le Sacré Collège de Jésus (1659) :

Hon Tad pehini so en ên,
oc’h hano bezet sanctifiet,
roit deomb ho rouantelez,
ho volonté bezet gret en douar eguis en ên
Roit deomb hirio hor bara pemdeziec.
Hor pardonit hon offançou,
eguis ma pardonnomp da re o deus hon offancet.
Na bermettit quet e vemp fezet gant temptation,
mez hon dilivrit eus an drouc.

 

Rituale Corisopitense, de Mgr de Plœuc (1722, rééd. 1786 et 1823) :

Hon Tad, pehini so en En,
hoc’h hano bezet santifiet.
Roet deomp ho rouantelez.
Ho polontez bezet grêt en Douar evel en En.
Roet deomp hirio hor bara pemdeziec.
Ha pardonet deomp hon offançou,
evel ma pardonnomp da nep en deus hon offancet.
Ha n’hon abandonet quet d’an dentacion.
Maes hon delivret a zrouc.
Evel-se bezet grêt.

 

Jean-François Talgorn, Tenzor ar Gristenien (1840)

Hon Tad pehini so en êe,
Hoc’h hano bezet santifiet,
Roït deomp ho rouantelez,
Ho polontez bezet graet en douar evel en êe.
Roït deomp hirio hor bara pemdiziec
Pardonit deomp hon offançou
evel ma pardonomp d’ar re o deus hon offancet,
Na bermetit quet evemp trec’het gant an dentation ;
Maes hon delivrit a zrouc. Evelse bezet graet.

 

J. Calvez, dans Ar mystériou (1843):

Hon Tad péhini a zo en Eê,
hoc’h hanô bézet santifiet,
ho rouantèles deuet déomp,
ho polontes bézet gréat var an douar ével èn Eê.
Roït déomp hirrio hor bara pemdéziec
Pardonit déomp hon offançou
ével ma pardonomp d’ar ré péré o d’eus hon offancet,
ha na bermétit qet e quez semp è tentation ;
maes hon délivrit à zrouc. Evel-ze bézet gréat.

 

Testamant neve eus hon Otro hac hon Salver Jesus-Christ
(Goengamp, 1853) - approuvet gant an otro Mee,
Escop a San-Briec [yez Treger] (Maze 6,9-13)

Hon Tad peini so an nenvo,
Hoc’h hano beet santifiet.
Ho rouantelez deud dimp,
Ho polonte beet gret var an douar evel en nenv.
Reit dimp hirie hon bara pemdiec.
Pardonet dimp hon offanço
evel ma pardonomp d’ar re en eus hon offancet.
Ha n’homp lezet quet da gouean en tentation,
Mes hon dilivret a zroug. Amen.

 

Levr a gelennadurez Kristen (1879 et 1904) :

Le Notre Père en breton, fin XIXe siècle, Carmel du Pater à Jérusalem
Le Notre Père en breton, fin XIXe siècle, Carmel du Pater à Jérusalem





Hon Tad pehini zo enn env,
hoc’h hano bezet santifiet,
ho rouantelez deuet d’eomp,
ho polontez bezet great var an douar evel enn env.
Roit d’eomp hirio hor bara pemdeziek,
ho pardounit d’eomp hon offansou
evel ma pardounomp d’ar re o deus hon offanset,
ha na bermettit ket e kouezfemp e tentasion,
mes hon dilivrit diouz ann droug.
Evelse bezet great.

 

Kantikou brezounek, Eskopti Kemper ha Leon (1888, rééd. 1901 et 1908) :

Hon Tad, pehini zo enn env,
hoc’h hano bezet santifiet ;
roit d’eomp ho rouantelez ;
ho polontez bezet gret var ann douar evel enn env ;
roit d’eomp hirio hor bara pemdeziek ;
ha pardounit d’eomp hon offansou,
evel ma pardounomp d’ann nep en deuz hon offanset ;
ha n’hon abandounit ket d’ann dentasion ;
mes hon dilivrit a zrouk.
Evelse bezet gret.

 

Jean-Marie Uguen, Leor neves an oferen hag ar gousperou,
e latin hag e brezoneg evit eskopti Kemper (1922) :

Hon Tad a zo en Nenv ;
hoc’h hano bezet santifiet ;
ho rouantelez deuet deomp ;
ho polontez bezet gret var an douar evel en Nenv.
Roit deomp hirio hor bara pemdeziek,
ha pardonit deomp hon offansou,
evel ma pardonomp d’ar re o deus hon offanset ;
ha na bermetit ket e kouesfemp e tentasion,
met hon dilivrit an droug.
Evelse-bezet-gret.

 

Va c’hatekiz bihan, et Va c’hatekiz krenn (1943) :

On Tad, hag a zo en neñv,
hoc’h ano bezet santelaet,
ho rouantelez deuet d’eomp,
ho polontez bezet graet
war an douar evel en neñv.
Roit d’eomp hirio or bara pemdeziek ;
ha pardonit d’eomp on ofansou,
evel ma pardonomp d’ar re o deus hon ofanset ;
Ha n’hon lezit ket da goueza en dentasion
med hon diwallit diouz an droug.
Evel-se bezet graet.


>>
Pour les autres versions, voir Jean-Pierre Nédélec : « Le Pater en breton, quatre siècles de variation ».


🕘 Mis en ligne le 13 août 2018 par Hervé Queinnec

Le blog "Feiz ha sevenadur"

  • Retour sur la Troménie de Locronan en langue bretonne

    Troveni vraz Lokorn e brezoneg d’an 20 a viz gouere 2019 Tropenie5

    Tost da tri ugent den e oam deuet da heul Job an Irien sikouret gand Herve Queinnec evid an droveni vraz e brezoneg disadorn vintin.
    Poulzet gand or feiz e Doue diazezet war hini on tadou koz, gand or c’hoant da vale asamblez gand or breudeur er C’hrist, ha gand or c’harantez evid or bro hag e istor deuet beteg ennom, e oam oll unanet oc’h ober hent hag o pedi.
    A-hed an daouzeg stasion e tispake lusk or buhez evel ma red daouzeg miz ar bloaz hag hag ar pevar amzer. Bale a reem e-giz m’ho-deus greet or zent koz en or raog, unanet ganto.
    Bez e oam aketuz da zelaou ar pennadou aviel a zisklerie deom mister donedigez or Zalver, e drec’h war ar maro, hag an hent da heulia evid chom gantañ gand sikour e Spered. Anad e oa war an dremmou al levenez diwannet e kalon an dud a-hed an hent.
    Ar pez a welem hag a glevem tro dro deom, an oabl sklaêr, kaerded ar maeziou en hañv, qwenojennou bet kempennet deom, donder al litaniou hag ar c’hantikou kanet e yez or bro, lochennou ar zent fichet brao ha digemer tomm an dud o dalhe, an oll draou-ze bevet en on diabarz, pell euz trouz ar bed a hirio, o-deus greet euz an devez-se eun eienenn veo da derri or zehed e karantez Doue, peadra da rei nerz deom evid or buhez pemdezieg.
    ALC

    Grande troménie de Locronan en breton le 20 juillet 2019

    Nous étions près de soixante personnes à suivre Job an Irien aidé d’Hervé Queinnec pour la grande troménie en breton samedi matin.
    Poussés par notre foi en Dieu fondée sur celle de nos pères, par notre envie de marcher en groupe avec nos frères en Christ, et par notre attrait pour notre pays et son histoire venue jusqu’à nous, nous étions unis en marchant et en priant. Tromenieter
    Tout au long des douze stations se déroulait le cours de notre vie comme passent les douze mois de l’année et les quatre saisons. Nous marchions comme l’ont fait nos vieux saints avant nous, unis à eux.
    Nous étions attentifs à écouter les textes d’évangile qui proclamaient les mystères de la venue du Sauveur, sa victoire sur la mort et le chemin à suivre pour rester avec lui aidé par son Esprit. Sur les visages était visible la joie grandissant dans le cœur des gens tout au long du chemin.
    Ce que nous voyions et entendions autour de nous, le ciel clair, la beauté du paysage d’été, les chemins nettoyés pour nous, la profondeur des litanies et des cantiques chantés dans la langue de notre pays, les huttes des saints bien décorées et l’accueil chaleureux des gens qui les gardaient, tout cela vécu au plus profond de nous, loin du bruit du monde d’aujourd’hui, a fait de cette journée un ressourcement vivant pour étancher notre soif à l’amour de Dieu, de quoi renouveler nos forces pour la vie quotidienne.
    ALC

  • An Niverenn Nevez (168) MINIHI LEVENEZ / Nouveau numéro (168) de la revue MINIHI LEVENEZ

    Dibab ar vuez / CHOISIS LA VIE 

    Chroniques 2018 gand Job an Irien Dibab ar vuez072019


    Koumanant bloaz (Bep eil miz),
    Abonnement annuel à la revue "MINIHI LEVENEZ" : 50 €

    Minihi Levenez niverenn 168, Even  2019

    KLIKIT AMAÑ / CLIQUEZ ICI :
    Evid prena / Bon de commande

  • En hent ! 2019

    En hent ! 2019

    Evit ar yaouankizoù

    En hent !

    Ar bloaz-mañ, eus an 18 d'ar 25 a viz Eost 2019, ez aimp eus Kastell-Paol da Rumengol. Ur sizhunvezh evit brassaat en hor feiz !

    De la campagne à la mer, une semaine de pélé à travers le Finistère pour aller à la rencontre des communautés chrétiennes.
    Des temps exceptionnels avec plus de 100 jeunes dans une ambiance joyeuse, sportive et priante ! Marche, vélo, foot, activités nautiques, route "Ainés"...

    Dates : du dimanche 18 au dimanche 25 août 2019

    Public : 12/17 ans (17/20 ans sur la route Aînés)

    Prix : entre 95€ et 130€

     

    >> Renseignements et inscriptions sur le site de la pastorale des jeunes du diocèse

  • Ar Zalmou war ar rouedad

    Pedenn an deiz GF 1Ema bremañ meur a zalm war ar rouedad, war lehienn eskopti Kemper ha Leon. War ar bajenn digerri e ranker klika war "Feiz" > "Salmou".

    Ar 97 salm kinniget a zo tennet euz al leor “Pedenn an deiz”, embannet e 1988 gand Minihi Levenez. Eun droidigez evid al liderez eo.

    Emichañs e vo gelled kinnig an oll zalmou e brezoneg dizale.

  • 1

Archives - Teuliou

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13