Lourdes 2020 - Jour 1

La première journée de pèlerinage à Lourdes touche à son terme. Ce lundi 14 septembre, les 62 pèlerins du diocèse de Quimper et Léon ont pris le départ tôt le matin des quatre coins du département pour arriver dans la cité mariale en début de soirée. Particularité de cette année, due aux contraintes sanitaires, les pèlerins ont fait du covoiturage. À deux, trois ou quatre, les Finistériens ont traversé la France, avec une halte commune : la cathédrale de Bazas pour vivre la messe tous ensemble. 

Après une bonne nuit, les pèlerins, plus ou moins reposés, ont pu vivre leur première journée de pèlerinage à Lourdes. Si la pandémie de la Covid19 a contraint à réduire le pèlerinage diocésain habituel à une simple délégation, les Finistériens se sont tous dits heureux d’être là, pour vivre trois journées dans la cité mariale. Après avoir prié les laudes, la soixantaine de pèlerins ont vécu ensemble la célébration d’ouverture dans l’église Sainte-Bernadette. « Le contexte de notre pèlerinage en pleine pandémie lui donne une couleur particulière, a redit Mgr Dognin dans son mot d’ouverture. Pour autant, nous venons et nous représentons tout le diocèse. Les hospitaliers présents portent tous les malades qui n’ont pas pu venir. Cette semaine, nous devons porter particulièrement toutes celles et tous ceux qui n’ont pas osé venir. » 

En ce premier jour de pèlerinage était célébrée Notre-Dame des Douleurs. L’occasion pour l’évêque de Quimper et Léon de parler de Marie dans son homélie. « Les apôtres ne sont pas au pied de la croix quand Jésus est crucifié. Peut-être est-ce pas peur d’être arrêté et de mourir aussi, ou par peur de ne pas supporter de voir Jésus sur la croix. Pourtant, Marie ne s’écarte pas de la souffrance de son fils, elle la partage même. Son attitude est parlante dans un contexte où beaucoup partagent la souffrance du Christ en croix. La peur du virus, les tensions liées à l’application des gestes barrières, la peur de revenir à la messe… C’est une période difficile pour tous et nous entretenons aussi cette peur à travers les réseaux sociaux. L’attitude de Marie nous invite à surmonter nos peurs en ravivant notre foi. Notre prière aujourd’hui doit encore être plus forte. Marie témoigne de son amour et de son espérance. Elle sait que Jésus ressuscitera. Aujourd’hui, le mal existe, la mort est là mais nous devons témoigner de notre espérance. »

Après avoir fait le chemin de croix dans la prairie ou des Espéluges (dans la montagne), les pèlerins se sont retrouvés en fin de journée pour un temps de partage et de relecture après le confinement. Mgr Dognin a témoigné de ce qu’avait signifié cette période pour lui. « Ça a été très brutal pour tout le monde. J’étais à Rome pour la visite Ad Limina et le lendemain, le confinement général en Italie est intervenu. Je suis tant bien que mal rentré à Quimper et le confinement a été annoncé chez nous aussi. » Un arrêt de la vie sociale, économique, et ecclésiale qui est allée à l’encontre de sa définition elle-même. « L’Église est faite pour rassembler des gens pour prier, méditer, célébrer l’Eucharistie. C’est son ADN. Du jour au lendemain, tout était fini. Pour autant, rapidement et grâce aux moyens de communication modernes, nous avons pu continuer à vivre la communion ecclésiale sans sortir de chez nous. » Chacun était invité à témoigner de ce qu’il a vécu, du positif de cette période. « J’ai été frappée de voir comment les relations sociales se sont développées pendant le confinement, témoignait Chantale. Grâce aux moyens de communication, les familles, les amis, les voisins ont pu rester en contact. Il y avait un véritable souci de l’autre. » 

 

Télécharger les pièces jointes :

Dossier pèlerinage à Lourdes

  • Lourdes 2020 - Jour 1 +

    Lourdes 2020 - Jour 1 La première journée de pèlerinage à Lourdes touche à son terme. Ce lundi 14 septembre, les 62 pèlerins du diocèse Lire la suite...
  • Lourdes 2020 - Jour 2 +

    Lourdes 2020 - Jour 2 Sous le soleil de Lourdes, les pèlerins finistériens ont démarré leur journée avec les laudes et la célébration eucharistique. « Ce Lire la suite...
  • Lourdes 2020 - Jour 3 +

    Lourdes 2020 - Jour 3 Troisième et dernier jour de pèlerinage à Lourdes. Les pèlerins avaient rendez-vous ce matin devant la grotte pour vivre la Lire la suite...
  • 1