Eglise St Pierre et St Paul de Plouguerneau

Eglise de Plouguerneau Eglise de Plouguerneau

La paroisse a été fondée en 553 par St Quénan. L'église a été reconstruire en 1850 et dédiée à St Pierre et St Paul après de la destruction de l'édifice précédent, sauf le clocher, par de violentes intempéries. L'église originelle serait du 15 siècle.

 Fonds Baptismaux

Une fontaine baptismale avec une vasque en marbre et un vitrail de l'enfance de Jésus dû à Pierre Toulhouat.

Petits Saints

Au nombre de 40 dont 19 du fond primitif,ce sont des statuettes de dévotion plantées sur une hampe et que l'on porte en procession. La coutume des petits saints remonte selon la tradition à une épidémie de peste sévissant dans la région en 1640. Avant 1963, le privilège de les porter en procession (trois processions dans l'année) était mis aux enchères le dimanche précédant l'Ascension.
A partir de 1963, processions sur les dunes de St Michel lors de la fête patronale de St Pierre et Paul et du pardon de St Michel. En 1996, à l'initiative du père Chapalain,  la procession part du Grouanec après la messe de 10h30 du 15 août pour rejoindre la chapelle de St Michel, avec des arrêts à st Anne, St Claude, St Laurent, Iliz Kos. Procession également à Plouguerneau pour le pardon du dernier dimanche de juin et aussi à St Michel pour le pardon du dernier dimanche de septembre.

Les Vitraux

Outre celui de l'enfance de Jésus.

  • Choeur de l'église : Le Christ entre St Pierre et St Paul
    Vitraux de de Marguerite Marie Alacoque à laquelle est apparu le Sacré Coeur en 1675 à Parais le Monial et de Bernadette Soubirou à laquelle est apparue Notre Dame à Lourdes en 1859
  • Trois autres vitraux dans le haut de l'église: Dom Michel et Jeanne d'Arc, côté sud et Ste Thérèse côté nord

  • Les autres vitraux de Le Bihan sont sans inspiration.

La chaire à prêcher

Transformée en ambon avec sculptures des évangélistes.

La Mise au tombeau

Elle a été réalisée de 1768 à 1770 par deux maitres sculpteurs René Bouguenes et Charles Labbé.

D'abord installée dans la chapelle St Joseph, elle a été installée dans l'église paroissiale en 1960. Elle a été reconnue monument historique par arrêté de 1991. Elle a été restaurée en 1997 et installée à la place de l'autel du rosaire. Elle est composée de huit personnages : le Christ, la Vierge Marie, Marie Madeleine, Marthe,Jean, Véronique, Joseph d'Arimathie et Nicodème.
Elle est située au coeur des grandes oeuvres de ce type en Bretagne et en Europe.

La croix de procession

Elle est l'une des plus anciennes de Bretagne : elle date de 1792 et a été classée aux monuments historiques le 10 novembre 1906.

Le retable du Rosaire

Datant de 1657, il a été crée 5 ans après la mort de Don Michel le Nobletz. La symbolique de St Dominique est traitée avec le respect dû au fondateur de l'ordre; par contre ses attributs sont mises à mal en raison de la non observance de la règle de l'ordre par ses successeurs ( tableau indécent dans l'église de Morlaix ).

Le maitre autel

En bois sculpté. Au centre une figuration du repas du Christ avec ses disciples et tout autour les sculptures des 12 apôtres et des évangélistes

Les grandes orgues

Grandes orgues à tuyaux datant de 1968.

La tombe de Mgr de Poulpiquet

 Evèque de Quimper de 1823 à 1840. Originaire de Plouguerneau dont il a été le curé avant et après la révolution.

NB Mise au tombeau: Marthe soeur de Lazare - Jean évangéliste - Véronique qui a essuyé le visage de Jésus sur la croix - Nicodème : notable juif, disciple secret de Jésus  - Marie Madeleine, soeur de Lazare qui la première vit le Christ ressuscité