La paroisse Brest Elorn – Saints Pierre-et-Paul

 Cette paroisse regoupe les communautés chrétiennes locales de Gouesnou, Guipavas, Notre-Dame de Tourbian, Le Relecq-Kerhuon, et Plougastel-Loperhet.

 ccls

  • Les messes dans la paroisse

    Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr

Le blog de la paroisse

  • Célébrations pour la période du 1er juillet au 15 septembre
    Célébrations pour la période du 1er juillet au 15 septembre

    Voici les célébrations retenues pour la paroisse Brest-Elorn du 1er juillet au 15 septembre.

    Des documents à télécharger sont attachés à cet article

  • Brest-Elorn : Confirmation 2019
    Brest-Elorn : Confirmation 2019

    Ce dimanche 26 mai notre paroisse Brest-Elorn était en fête car 18 jeunes de notre paroisse avaient choisi de s’engager en confirmant leur foi au Christ, fils de Dieu et ressuscité d’entre les morts.

    C’est avec le chant « Viens Esprit Saint enflammez nos vies » puis « J’ai vu l’eau vive » que nous sommes entrés dans la célébration.

    Très recueillis et soucieux de s’engager à fond dans les pas du Seigneur les 18 jeunes confirmands se sont mis en marche à la suite du Christ.

    A l’appel de son nom chaque confirmand s’est levé et s’est engagé à suivre le Christ, à vivre de l’Evangile et à lutter contre le mal.

    Ensuite, appelés par leur prénom,  les jeunes se sont présentés devant Monseigneur Dognin et se sont engagés à suivre le Christ et à être fidèles à son Evangile.

     

    « Vent qui renouvelle » : c’est par ce chant que s’est terminée la célébration

     


  • Guipavas : la première des Communions le jour de Pentecôte (9 juin 2019)
    Guipavas : la première des Communions le jour de Pentecôte (9 juin 2019)

     

    Ce jour de Pentecôte était une grande fête pour notre Communauté Chrétienne de Guipavas. 38 enfants ont communié pour la première fois entourés de leurs familles mais aussi de très nombreux fidèles de notre communauté qui avaient tenu à accompagner et à soutenir ces jeunes dans leur belle démarche.

    C’est en procession, en chantant « Souffle imprévisible » qu’ils ont avancé vers l’autel depuis le fond de l’église en tenant un cierge allumé symbole de cette lumière de Dieu qui éclaire leur vie. Tout au long de cette célébration la ferveur s’est faite sentir dans l’assemblée.

    Les enfants ont gestué avec beaucoup de brio le chant « Comme lui » et ont ainsi donné un aspect final festif à cette belle célébration.


  • Les jeudis de l'orgue - Été 2019
    Les jeudis de l'orgue - Été 2019

     

    Concerts en l'église Saint-Pierre - Plougastel Daoulas
    10H30-11H30

    JUILLET

    Jeudi 11 : François Lombard orgue et Marie Lombard chant
    Jeudi 18 : Eric Cordé orgue et Julia Olméo flûte traversière
    Jeudi 18 : Concert orgue et voix
                     « La Légende de la mer et de la mort en Bretagne »
                      Anne le Coutour comédienne et chanteuse
                      Michel Boedec organiste
    Jeudi 25 : Olivier Chardonnet orgue, Caroline Chardonnet violon et Luc Tooten violoncelle

    AOÛT

    Jeudi 01 : Fabien Chouraki saxophone et Olivier Dekeister orgue
    Jeudi 08 : Florence Rousseau et Loïc Georgeault orgue à 4 mains
    Jeudi 22 : Jean-Pierre Seguin orgue et Régis Manceau flûte traversière

    Libre participation aux frais

    http://orgueplougastel.blogspot.com

     


  • Préparation à la Première des Communions
    Préparation à la Première des Communions

     

    A Créac'h Balbé, le soleil joue à cache-cache ce samedi 27 avril pour la journée de retraite des 66 enfants de Brest-Elorn qui se préparent à la première des communions. 

    Avec une quinzaine d’animateurs, de parents et le Père Jean-Michel Moysan, ils cheminent à l’écoute du récit des disciples d’Emmaüs. La matinée se poursuit à la maison d’accueil de Créac’h Balbé. En équipe, ils relisent le récit, s’étonnent de l’expérience des disciples qui rencontrent le Ressuscité et échangent sur leur propre expérience. 

    Pique-nique, chants et récré permettent à chacun de recharger les batteries pour un après-midi d’ateliers aussi bien artistiques, sportifs et ludiques que culturels et spirituels. Au programme : présentation l’abbé Pierre, panneau commun avec des boulettes de papier crêpons, cartes d’invitation, rédaction de prière d’action de grâce, gestes et objets de l’eucharistie, épreuves sportives …

    Cette journée riche de découvertes et de partage se prolonge par un temps de recueillement et de prière où les parents les ont rejoints. Chaque enfant reçoit du Père Jean-Michel une réponse à sa lettre de demande de première communion. 

    C’est autour d’un généreux buffet de gâteaux maison que nous achevons tous ensemble et dans la bonne humeur ce beau temps fort Vers la Première des Communions

     


  • BREST-ELORN : ADORATION EUCHARISTIQUE
    BREST-ELORN : ADORATION EUCHARISTIQUE

     

    "L'action présuppose la contemplation : elle naît de celle-ci et s'en nourrit. On ne peut pas donner d'amour à ses frères si on ne puise pas

    auparavant  à la source authentique de la charité divine et cela n'a lieu qu'à l'occasion d'un arrêt prolongé de prière, d'écoute de la Parole de Dieu,

    d'adoration de l'Eucharistie" (St Jean Paul II, 1999).

     

    Pour annoncer le Christ avec conviction, il faut le connaitre et l'aimer. Pour ceci, il est nécessaire de le rencontrer personnellement. L'évangélisation naît du contact personnel avec Jésus Christ : se laisser saisir par le Christ, se laisser évangéliser par Celui qui nous avons mission d'annoncer.

     

    Chaque jeudi, de 20h à 21h, le Saint Sacrement est exposé

     

    à l'église du Relecq Kerhuon

     


  • Veillée pascale 2019
    Veillée pascale 2019

     

    En cette veillée pascale 2019 notre communauté paroissiale a eu la joie d’accueillir 3 jeunes en âge scolaire et 5 adultes pour recevoir le sacrement du baptême.

    « En cette veillée nous célébrons la lumière plus forte que les ténèbres, la Parole de Dieu plus forte que le mensonge, la vie plus forte que la mort.

    Nous célébrons Jésus en qui tout est possible. » Voilà les paroles prononcées par le célébrant pour entrer dans la célébration.

    Le feu nouveau est allumé et chacun a pris le temps de contempler, de voir la flamme se propager, monter et d’entendre le bois crépiter.

    Le cierge pascal est allumé par le diacre. Il se place à l’entrée de l’église et peu à peu la flamme est donnée à chacun et pendant que deux diacres chantent : Exultet (Qu'éclate dans le ciel...) et les fidèles sont invités  à lever leurs cierges.

    Après le temps de la Parole ce fut le temps de la lecture baptismale avec le geste de l’eau, de l’huile (le Saint Chrême pour les jeunes et l’huile des Catéchumènes pour les adultes).

    Le rite de l’aspersion permet à chaque fidèle de recevoir l’eau bénite.

    Pour conclure cette célébration, avec le chant « Laudate dominum, Alléluia ! » le cierge des baptisés est remis aux parrains ou marraines.


  • Soirée autour du film "Et je choisis de vivre"
    Soirée autour du film

     

    Mardi 16 avril, l'équipe obsèques de Guipavas a organisé une soirée cinéma pour l'avant-première du film "Et je choisis de vivre". 

    « Quand on perd son père ou sa mère on est orpheline, quand on perd son conjoint on est veuve mais quand on perd son enfant, il n’y a plus de mots » À tout juste 30 ans, Amande perd son enfant. Pour se reconstruire, elle entreprend alors un parcours initiatique dans la Drôme, accompagnée de son ami réalisateur, Nans Thomassey. Ensemble, et sous l’œil de la caméra, ils partent à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont, comme Amande, vécu la perte d’un enfant."

    Gaëlle de Frias, à l’initiative de cette soirée, nous donne quelques réflexions à la suite de la projection:

    • Il ne faut pas se croire obliger de souffrir, de cultiver la souffrance, de forcer la souffrance, il ne faut mais non plus nier la souffrance, mais accepter de souffrir et laisser cette souffrance se transformer par elle-même en force de vie.

    • Pour certains, souffrir signifie ne pas oublier. Ils pensent que la souffrance entretient le lien.

    • Accueillir la souffrance et la laisser nous faire grandir.

    • Il faut prendre le temps de vivre la violence de la mort.

    • Il ne peut y avoir de joie que si on laisse toute sa place à la douleur.

    • La force de vie qui nait d’un deuil permet de faire des choses que nous n’aurions jamais faites.

    • Un deuil apporte la conscience de la préciosité de la vie et nous apprend à vivre au présent.

    • Tous les jours, nous vivons des morts, il faut toujours renaître, reconstruire.

    • Le temps que nous ne pouvons plus donner à l’autre, donnons-le aux autres.

     

     

     


  • NOS SOIREES CARÊME
    NOS SOIREES CARÊME

     

    Durant les cinq mardis de Carême nous nous sommes retrouvés plus ou moins à 20 personnes pour découvrir tel mouvement de notre communauté et prier avec eux.

    Le CCFD nous a ouverts sur le monde en difficulté et nous a sensibilisés à la solidarité, le Secours Catholique nous a appris à découvrir les hommes qui souffrent tout près de nous.

    Des membres actifs de la Catéchèse ont présenté leur action si intéressante auprès des plus jeunes. Nous aurions aimé rencontrer l’aumônerie.

    Les Diacres ont su intéresser leur auditoire en parlant de leur mission, de ce qui les a poussés à devenir diacre. Nous avons beaucoup apprécié des échanges très enrichissants notamment les raisons de leur engagement en tant que diacre.

    Un seul regret : la Communauté de l’Arche n’a pu venir témoigner de la vie de la Communauté. C’est donc entre nous que nous avons pris le temps de réfléchir sur notre vie.

    C’est autour d’un bol de soupe que nous avons prolongé ce temps d’échanges et de prières.

     


  • Récollection du MCR avec le père Gérard Le Stang (14 mars)
    Récollection du MCR avec le père Gérard Le Stang (14 mars)

    Après avoir été accueilli et présenté par Odette, le Père Gérard Le Stang nous a annoncé qu’il allait intervenir sur le thème d’année du CMR c’est-à-dire LA FAMILLE.

    Faire une récollection c’est, d’abord, approfondir notre foi. C’est le texte de le 1ère Communauté Chrétienne (Actes des Apôtres) qui a servi de base à la première partie de son intervention. L’Eglise c’est l’assemblée des Chrétiens qui sont appelés à faire famille. Le Christ est l’époux de l’Eglise dans une relation d’amour réciproque comme le dit Paul dans la lettre aux Ephésiens (5)

    Pour lui il y a un lien entre ce qui se vit en famille et en communauté chrétienne. Cette grâce de Dieu que me donnent mes frères et sœurs enrichit ma vie familiale. Ce que j’ai entendu en communauté chrétienne, je peux l’adapter à ma famille et réciproquement.

    Il nous a expliqué combien le christianisme avait évolué

    C’est la fin d’un christianisme héréditaire. Le Christianisme ne se transmet plus forcément de père en fils. C’est, au contraire, un christianisme missionnaire : ce que je vis en Eglise c’est un cadeau que tout homme peut recevoir. Je peux témoigner auprès des enfants, des petits-enfants de ce que je vis, de ce que je crois.

    C’est aussi la fin d’un Christianisme humanitaire avec influence de la société, des politiques, de la vie sociale…

     Enfin c’est la fin d’un Christianisme solitaire devenu un Christianisme communautaire ouvert aux autres.

    Lire la suite...