Motu Proprio : le Pape confie les sanctuaires à la Nouvelle Évangélisation

Les sanctuaires ne dépendront plus de la Congrégation pour le clergé, mais du Conseil pontifical pour la promotion de la Nouvelle Évangélisation.

Les sanctuaires, « signe particulier de la foi simple et humble des croyants », le pape souligne l’importance d’établir un lien entre la démarche de foi du pèlerin et l’évangélisation. « Marcher vers le sanctuaire et participer à la spiritualité que ces lieux expriment sont en soi un acte d’évangélisation, qui mérite d’être valorisé » insiste-t-il. De même, compte tenu du fait que les propositions faites aux pèlerins dans les sanctuaires visent à les aider à « s’engager de façon toujours plus responsable » dans leur vie de foi, leur action s’inscrit dans la dynamique de la nouvelle évangélisation. Pour ces raisons et afin de « favoriser le développement de la pastorale » qui s’y déroule, le pape a décidé de confier au Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation toutes les attributions concernant les sanctuaires de l’Église.

Quelle est la portée de ce Motu Proprio ? Radio Vatican a posé cette question à Mgr Rino Fisichella, le président du Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation. 

  • Le premier sanctuaire : le tombeau du Christ 
  • Tous les pèlerins ne sont pas forcément croyants 
  • Une spiritualité spécifique 
  • Les compétences

Pour lire et écouter l'interview de radio Vatican cliquez ici