Action Catholique Ouvrière

 En ACO, engagés pour la justice et la dignité, osons l'espérance.

 

ACTION. Notre vie est en famille, entre amis, au travail, dans le quartier.

Nous avons des choses a dire, à défendre, à gagner, à partager.

Nous sommes engagés dans la société. Nous devenons acteurs de fraternité.

 

CATHOLIQUE. L'ACO, des femmes et des hommes. Des croyants.

"Les travailleurs des personnes en situation de précarité, de fragilité sont au coeur du projet missionnaire de l'ACO.'"

 

OUVRIERE. Des militants révélateurs de dignité.

Des membres d'ACO engagés avec d'autres dans les organisations syndicales, politiques,associatives, de quartiers, familiales....

 

 L'ACO en pratique:

  • Révisions de vie : avec la relecture, nous percevons que Dieu nous parle dans la rencontre des autres et dans l'action.
  • Formations. Réfléchir, comprendre, pour être en capacité d'agir.
  • Retraites spirituelles. Approfondir notre foi ensemble.
  • Célébrations. Vivre,croire, célébrer
  • L'ACO   invite  par des partages, relais, fêtes et rassemblements. Elle veut être un lieu de parole, d'écoute, de convivialité, d'espoir et de foi.               Invite-toi à l'ACO!

 

 

 

Le blog du mouvement

  • Communiqué de l'ACO sur l'entre-deux tours de l'élection présidentielle
    Communiqué de l'ACO sur l'entre-deux tours de l'élection présidentielle

    Face au Front National, prenons nos responsabilités.

    Au lendemain du 1er tour de l’élection présidentielle,l’Action Catholique Ouvrière tient à exprimer sa profonde indignation !
    La candidate de l’extrême droite utilise la misère des travailleurs qui vivent avec la peur de perdre leur emploi ou qui en sont privés, de ceux qui subissent la précarité.
    Elle oppose les hommes et femmes de notre pays. Elle cherche à récupérer leur colère, leurs mécontentements, leurs peurs.
    Ancrée dans la vie des travailleurs, l’ACO rappelle son engagement constant avec le mouvement ouvrier à lutter contre l’extrême droite et la xénophobie et dénonce l’imposture sociale que représentent le programme et l’action du Front National.
    Chrétiens, fidèles à l’évangile, soucieux d’un vivre ensemble dans la paix et la justice sociale,, nous devons opposer un véritable barrage social à la candidate de l’extrême droite. Nous l’affirmons : pas une voix ne doit aller au Front National le 7 mai !
    Bien sûr nous savons, devant le choix que nous « offre » ce deuxième tour de l’élection présidentielle, qu’il nous faudra lutter durant les 5 ans à venir pour défendre nos droits sociaux, pour retrouver notre dignité fréquemment bafouée au nom de la logique de l’argent, du profit, de ce système libéral. C’est pourquoi nous appelons les travailleurs à prendre vraiment  toute leur place dans les organisations syndicales et ouvrières.
    La seule manière de lutter efficacement contre le Front National est de construire un avenir de justice pour et avec nos concitoyens,en particulier ceux qui sont le plus touchés par la précarité et la peur du lendemain ; Oui, bien vivre ensemble est possible dans le respect de la dignité de chacun et de notre environnement ! Sous la devise « liberté, égalité, fraternité", faisons vivre au quotidien la République sociale partout en France.
    Croyants en Jésus Christ, avec tous ceux qui, dans le souffle de l’Evangile s’engagent dans la construction d’un monde de justice et de solidarité, nous ne nous tairons pas ! Nous lutterons contre toute proposition conduisant à l’exclusion et à la division.
    « Je vous le dis : si eux se taisent, les pierres crieront. »
    Evangile selon St Luc 19,40

    L’ACO du Finistère soutenue par la JOC , les prêtres ouvriers, les diacres, les religieuses en monde ouvrier


  • L'ACO et les migrants
    L'ACO et les migrants

    Vendredi 22 avril, l'Action Catholique Ouvrière de Landerneau proposait une soirée de réflexion sur les différents statuts de migrants. Une cinquantaine de personnes avaient répondu à cette invitation. L’ACO avait souhaité permettre aux participants de mieux ressentir ce que vivent les migrants tout au long de leur parcours. Ce fut fait au travers de vidéos sur les flux migratoires vers l’Europe, une présentation par la CIMADE du parcours complexe des migrants pour demander l’asile, une présentation par Digemer de la situation des réfugiés dans le Finistère et surtout des témoignages forts sur les réalités d'accueil et les conditions de vie de migrants près de chez nous et des nombreuses démarches d’accueil et de solidarité. Sans prétention, cette soirée a permis d'échanger des sentiments et des volontés, d’une part le sentiment de honte à l’égard de la position de la France et de l’Europe et d’autre part la volonté d’organiser l’accueil faisant valoir aussi la capacité des petites communes à le faire.


  • Rendons au travail sa valeur d'humanité-Parole du National

    Parce qu'ils sont attachés à leur travail, à ce qu’il soit « bien fait », à sa finalité, aux relations créées,  aux petits bonheurs, aux solidarités qui s’y vivent, « les travailleurs ont souvent mal à leur travail »… ils le ressentent dans leur corps personnellement, collectivement…  Ils le subissent parfois violemment...

     

    Oui, la situation se dégrade

    Le contexte que nous vivons fait du travail une marchandise, une masse qu’on peut briser, fractionner et déplacer. Les travailleurs sont divisés, écartelés et sous pression. Le travail y perd sa signification. Ces hommes et ces femmes deviennent une variable d’ajustement, un simple facteur de production.

    Les travailleurs avec ou sans emploi, jeunes ou moins jeunes sont fragilisés, précarisés. Comment trouver un logement ? Se soigner ? Envisager des projets ? S’organiser ? Tout simplement, vivre dignement ?

    Dans tous les pays les travailleurs subissent la loi de la finance, de la compétitivité… « La mentalité régnante met le flux des personnes au service du flux des capitaux, provoquant dans beaucoup de cas l’exploitation des employés comme s’ils étaient des objets à utiliser et à jeter, et à laisser de côté. » Pape François

     

    Le projet de réforme du code du travail : une occasion de prendre la parole....

    L’ACO, mouvement de travailleurs, avec ou sans emploi, dénonce ....

    Les membres de l’ACO l’affirment :

     

    • L’homme détient une place centrale. Il vaut bien plus que la richesse, que le profit qu’il produit par son travail. Le travail doit être pensé comme une plus-value humaine et non comme une plus-value financière.

     

    • Les hommes et les femmes, ont besoin d’être reconnus dans leur travail, d’y donner du sens.

     

    • La « valeur travail » dépasse largement la notion d'activité ou de gagne-pain ; elle dit une « dignité nécessaire », une participation à la vie sociale. A plus forte raison lorsque des personnes en sont privées.

     

    • Une loi ne peut être humiliante, oppressive, absurde mais doit plutôt protéger et offrir des garanties individuelles et collectives… être au service de la société, de l’homme. « Le sabbat est fait pour l’homme et non l’homme pour le sabbat » dit Jésus.

     

    • Nous sommes frères au-delà de nos différences, de nos divergences : les tentatives de division n’auront pas le dernier mot.


    Texte intégral ci joint

    Des documents à télécharger sont attachés à cet article

  • Formation ACO autour de la laicité

    L'ACO et la Mission Ouvrière

    vous proposent 2 soirées de réflexion autour de la laicité:

     

    jeudi 12 mai avec André Paubert sur un rappel historique

    jeudi 19 mai avec Armand Guézingar sur"une laicité à la française"

     

    Les 2 soirées seront de 18hà20h

    à la nouvelle maison diocésaine.

    20 avenue Limerick à Quimper.

    Des documents à télécharger sont attachés à cet article

  • formation ACO
    Des documents à télécharger sont attachés à cet article

  • célébration Dimanche 10 avril 2016 Chapelle St Laurent Quimper

    Nous vous invitons à la célébration Dimanche 10 avril 2016 à la Chapelle St-Laurent avenue de Limerick à QUIMPER

    proposée par la Mission Ouvrière (ACE, JOC, ACO, prêtres, religieuses et diacres)

    Nos chemins d’Emmaüs   Avons-nous rencontré le Ressuscité ?l’avons-nous reconnu ?

    10h15 à 11h : accueil par un café «solidaire» pour soutenir les actions de la JOC et de l’ACE

    11h à 12h : célébration eucharistique

    12h à 12h30 : Pot de l’amitié Après, pique-nique tiré du sac pour ceux qui le désirent

    Tous invités !  Contact Bob : 06 83 93 57 54

     

    Des documents à télécharger sont attachés à cet article

  • Vendredi 29 avril 2016 à 20 h 30, à l'ARÉNA DE BREST

    L'ACO soutient le spectacle du  Vendredi 29 avril 2016 à 20 h 30, à l'ARÉNA DE BREST

    Pour commémorer le 80ème anniversaire du Front Populaire l

     

    « RÉVOLTES ET COMBATS D'ESPOIR »

    Par « La Compagnie Les Fous de la Rampe » et

    « La Chorale Peuple et Chansons »

    TARIF UNIQUE : 12,00 € (hors frais de commission)

    Contact : – Facebook : Révoltes et combats d'espoir

    Des tickets sont en vente Par l'ACO! 


  • Prendre le temps Dimanche 24 avril à pleyben

     "Il y a un moment pour tout, et un temps pour chaque chose sous le ciel "

    Le CMR, L'ACE, la JOC et l'ACO , l'ACI du Finistère proposent un "dimanche autrement"

    le 24 avril 2016 à Pleyben de 10h à 16h, Salle la coudraie

    Vis ton dimanche autrement

    EN FAMILLE, ENTRE AMIS ,PETITS ET GRANDS, ON VOUS ATTENDS!

     

    un temps pour se connaitre,

    s’apprécier, prendre du temps,

    s’émerveiller, prier

    Programme

    10h30 Accueil

    11h00 Lancement de la journée

    « Faisons connaissance »

    11h30 Célébration

    12h30 Apéritif

    Pique-nique (tiré du sac)

    13h30 Jeux intergénérationnels

    14h30 Intervention de Jacques Le Goff

    « Notre rapport au temps - Aujourd’hui »

     

    et Activités sur le temps 

    Des documents à télécharger sont attachés à cet article

  • "Nous ouvriers" : un documentaire en trois épisodes sur France 3 les 14, 21 et 28 mars

    Inscrits dans une histoire... l’histoire du monde ouvrier... parlons-en !

    "Nous ouvriers" : un documentaire en trois épisodes sur France 3 les 14, 21 et 28 mars

    Ce documentaire, grâce aux témoignages de cinquante familles, raconte la vie des travailleurs et retrace l’histoire du mouvement ouvrier de 1945 à aujourd’hui en France.
    Une occasion de s’informer, de s’enraciner, de débattre                 
    Comment une telle mutation a t-elle pu avoir lieu ?

    Haut du formulaire

    Bas du formulaireOn a peine à l’imaginer. Ils sont pourtant des millions. Des millions de corps qui se plient, de mains qui s’activent, de sueur , de cambouis, de gestes chaque jour mille et mille fois répétés. Ils sont là et pourtant invisibles.
    Il faut des fermetures d’usines et des vies qui s’écroulent pour que l’on redécouvre, étonné, leur existence.

    Cette fresque historique en 3 volets, de 1946 à nos jours, revient sur les révolutions, les frustrations, les victoires et les échecs qui ont changé radicalement le visage du travailleur en France.

    Ils sont là et pourtant invisibles. Car ces hommes et ces femmes ont disparu de notre champ visuel. Il faut des fermetures d’usines et des vies qui s’écroulent pour que l’on redécouvre, étonnés, leur existence.

    Au sortir de la Seconde guerre mondiale, ces travailleurs étaient pourtant acclamés comme des héros. « Gueules noires » et métallos étaient alors les figures incontournables de la reconstruction et les fers de lance des plus grandes avancées sociales.

     


  • Rencontre diocésaine ACO dimanche 24 janvier à Chateaulin
    Rencontre diocésaine ACO dimanche 24 janvier à Chateaulin

    En route avec la priorité de l'ACO   :  "Les personnes,les travailleurs en situation de précarité, de fragilité sont au coeur du projet missionnaire de l'ACO"

    Lire la suite...