Bréviaire de Landerneau

Titre

Bréviaire de Landerneau

Sujet

Saint-Thomas de Landerneau est un prieuré dépendant de l’abbaye Notre-Dame de Daoulas, de l’ordre des chanoines réguliers de Saint-Augustin.

« Après les six premiers [antiennes], consacrés aux rubriques qui règlent l’ordre de l’office, vient l’antienne du premier dimanche de l’Avent, avec l’hymne Conditor alme siderum. Cette partie du bréviaire se termine par la solennité de la dédicace des églises. Le sanctoral commence par l’office de saint André (30 novembre) et comprend 165 feuillets. Il s’achève par l’office de saint Thècle (23 septembre). Pas de calendrier. Le bréviaire honore sainte Anne par un office spécial, Samson et Turiau. Ronan est gratifié de neuf leçons propres tout comme Tudgual. Corentin est mieux partagé ; il a non seulement neuf leçons spéciales, mais encore des antiennes, versets et répons propres. Toutefois l’office le plus soigné est celui de saint Yves. Il est complet, avec son hymne des vêpres : Gaude mater ecclesia et exulta Britannia, son hymne des matines : Exultet gens catholica, letetur plebs britannica, son hymne des laudes : Yvo quis tibi debitas sufficit laudes solvere. Le rédacteur du volume n’a point négligé les deux fêtes de saint Thomas de Cantorbéry, tant celle de la fin de décembre que celle de la translation de ses reliques, en juillet ». Abbé Duine cité par Jean-Luc Deuffic, Inventaire des livres liturgiques de Bretagne, 2014.

Description

Manuscrit sur vélin, texte en deux colonnes, lettrines rouges, bleues, noires. Petit in 8° : 11,5 x 15 cm. Date approximative.

Bibliographie :

Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille et Vilaine, tome XXV, Rennes 1906, p. 141-144, n°55 : "Bréviaire de Landerneau du XVè siècle", par M. l'Abbé F. Duine.

François-Marie Duine, Inventaire liturgique de l'hagiographie bretonne, Paris, librairie ancienne Honoré Champion, 1922, 291 p. (La Bretagne et les pays celtiques, n° XVI) .
Extrait du Bulletin de la Société archéologique d'Ille-et-Vilaine, T. XLIX. Cf. p. 211 : CCXCIV, "Bréviaire manuscrit de Landerneau".

Bernard Merdrignac, « L'Espace et le Sacré dans les leçons de bréviaires de l'Ouest armoricain consacrées aux saints bretons (XVe-XVIe siècles) », dans Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, vol. 90, 1983, p. 273-293.

Dossier constitué par M. le Chanoine Peyron, aux archives de l'évêché à Quimper à la cote 2 Z 401 (partiellement numérisé).
Transcription de la partie "Propre des saints" du Bréviaire de Landerneau par M. le Chanoine Jean-François Falc'hun, Dirinon, 1987, aux archives de l'évêché à Quimper à la cote 83 Z 28 .

Source

Extrait de l'archive 2Z401, fonds chanoine Peyron.

"Inventaire des manuscrits de la bibliothèque de l’évêché Bréviaire dit de Landerneau, manuscrit du commencement du XVe siècle, sur vélin. Il était déjà en possession du presbytère de St Houardon lorsqu’il fut consulté en 1876 par dom Plaine. Il y manque quelques feuilles dont plusieurs ont dû être coupées pour en avoir les miniatures, c’est ainsi qu’à disparu la première page de l’office de la conception de Notre-Dame. Le bréviaire est divisé en office du temps et e, office des saints, sans le psautier. C’est un bréviaire à l’usage du diocèse de Cornouaille, on y trouve un certain nombre de leçons des saints qui y sont honorés, tandis que ceux du Léon sont fort rares. Le fait d’avoir trouvé ce bréviaire à Landerneau nous fait présumer qu’il a été écrit par un religieux augustin de l’abbaye de Daoulas qui possédait le prieuré de Saint-Thomas ; et il est à noter que ce saint a sa fête marquée à la fin de décembre et au jour de la translation de ses reliques au mois de juillet. Ce manuscrit de 15 centimètres de hauteur a été déposé à l’évêché de Quimper par M. Fleury, curé de Landerneau [entre 1880 et 1913]."

Dans une autre note conservée aux archives le chanoine Peyron indique que le bréviaire a "appartenu à M. Serré  curé de cette paroisse [entre 1868 et 1880] puis vicaire général de Quimper. C'est à Landerneau même que dom Plaine et M. de Laborderie ont eu le loisir de l'examiner et de l'étudier."

Le bréviaire a été déposé, selon l'abbé Duine, vers 1904 à l'évêché de Quimper.

Date

1450

Format

207 feuillets ; 165 feuillets: manuscrit sur vélin; In 8°

Langue

Lat

Identifiant

Le manuscrit contient deux parties : le temporal ou propre du temps qui comprend 207 feuillets et le sanctoral ou propre des saints qui comprend 165 feuillets.
Ce bréviaire se trouvait à la paroisse Saint-Thomas de Landerneau, dépendant de la cathédrale Saint-Corentin à Quimper, donc Cornouaillais, comme le confirme le choix des saints du manuscrit.

Fichiers

Breviaire Landerneau bibnum.pdf
2Z401 Bréviaire Landerneau notes Peyron.pdf
Texte de l'abbé Duine, extrait du Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille et Vilaine, tome XXXV, 1906.

Collection

Citer ce document

“Bréviaire de Landerneau,” Collections numérisées – Diocèse de Quimper et Léon, consulté le 23 septembre 2019, https://diocese-quimper.fr/bibliotheque/items/show/3056.

Géolocalisation

Social Bookmarking

Position : 8 (1696 vues)