Publié dans Etapes de la vie

L'eucharistie

"Je suis le pain vivant, descendu du ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais... Qui mange ma Chair et boit mon Sang a la vie éternelle ... Il demeure en moi et moi en lui." (Évangile de Jésus-Christ selon St Jean ch.6, v.51. 54. 56)

Sacrement de l’initiation chrétienne, mais aussi « sacrement de la route », (St Thomas d’Aquin) et «source et sommet de toute la vie chrétienne » (LG 11). C’est le lieu et le moment de la rencontre d’alliance entre Dieu et son peuple : le Christ se donne en parole et en nourriture et, se tournant vers son Père, il tourne toute l’humanité avec lui, vers Dieu. l’homme se donne par le Christ et dans l’Esprit pour vivre « selon Dieu ».

Plusieurs noms donnés à ce sacrement au cours de l’histoire expriment son infinie richesse:

1. L’eucharistie, action de grâce
Le mot Eucharistie vient du grec qui veut dire rendre grâce. L’eucharistie est un sacrifice de louange en action de grâce, à travers le Christ, pour l’œuvre de la création, pour tout ce que Dieu a fait de bon, de beau et de juste dans la création et dans l’histoire du salut.

2. L’eucharistie, repas du Seigneur, fraction du pain
eucharistie 1Au repas pascal de la Cène, Jésus en reprenant le rite propre au repas juif, rendit grâce, bénit le pain, le rompit et le donna à ses disciples. C’est à ce geste que les disciples le reconnaîtront après sa résurrection. (Lc 24,30). A la suite de ce geste, le terme de "fraction du pain" sera utilisé dans l’Église primitive pour désigner l’eucharistie (Ac 2, 42). St Jean présente le Christ comme "le pain de vie" qui descend du ciel et qui se donne en nourriture au monde. L’eucharistie est nourriture spirituelle : "Celui qui me mange vivra par moi" (Jn 6, 57). Par la communion eucharistique, nous recevons en Église la vie du Christ qui nous donne force pour vivre dans l’amour et pour lutter contre le péché. L’Eucharistie renforce l’unité de l’Église, corps mystique du Christ.

3. L’eucharistie, sacrifice du Christ, mémorial de la Pâque du Seigneur…
A la Cène, Jésus a offert sa vie en sacrifice pour le salut de la multitude en rémission des péchés. "Ceci est mon corps livré pour vous, ceci est moneucharistie 2 sang versé pour vous". Il a institué le sacrement de l’eucharistie en disant à ses disciples "Faites ceci en mémoire de moi"(1 Co 11, 24-25). Ainsi il a confié à son Église la mission de faire le mémorial de son sacrifice. Quand l’Église célèbre l’Eucharistie, elle fait mémoire de la mort et de la résurrection du Christ, qui devient sacramentellement présent par la puissance de l’Esprit dans le pain et le vin : le sacrifice que le Christ a offert une fois pour toutes sur la Croix demeure actuel, il est « pour nous aujourd’hui ». L’Église qui est le Corps du Christ, participe à l’offrande de son Chef. Avec Lui, elle est offerte elle-même tout entière. La vie des fidèles, leur louange, leur souffrance, leur prière, leur travail, sont unis à ceux du Christ et à sa totale offrande pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

4. L’eucharistie, envoi en mission
A partir du 5ème siècle dans le monde latin, le terme "messe a remplacé le mot "eucharistie" pour désigner la célébration du sacrement. Elle se termine par l’envoi des fidèles (missio) afin qu’ils accomplissent la volonté de Dieu dans leur vie quotidienne.

Source : Pastorale sacramentelle de Lyon

Pour vous préparer au sacrement de l'Eucharistie, veuillez contacter la paroisse à laquelle vous êtes rattachés.

Plus d'informations sur le sacrement de l'eucharistie sur le site Liturgie 29

 

FaLang translation system by Faboba