Paroisses nouvelles

A PAQUES Monseigneur DOGNIN promulguera l’instauration de paroisses nouvelles pour le diocèse de Quimper et léon. Une étape nouvelle qui fait suite à la création des ensembles paroissiaux il y a vingt ans (notre ensemble paroissial est composé de Dirinon-Pencran). Déjà dans notre doyenné (qui correspondra sans doute à la nouvelle paroisse),

il y a beaucoup d’activités communes et une mutualisation de services : catéchèse, préparation au mariage et aux baptêmes, rencontre des équipes funérailles, préparation liturgiques, les conseils économiques ont déjà une coordination .  Il y a déjà un seul curé, une équipe de prêtres, une équipe pastorale pour l’ensemble du doyenné. Concrètement, notre doyenné de « Landerneau-Daoulas » qui va de Saint Thonan à Rosnoen et de Logonna Daoulas à Loc Eguiner, comprend 22 clochers , 48000 habitants… est déjà  presqu’une paroisse. Il faudra lui trouver un nom ! (place à l’imagination !)

Pas de révolution donc chez nous, mais une évolution et un appel à chacun car l’avenir des communautés locales dépendra de nos engagements. Parmi les inquiétudes qui peuvent s’exprimer, je partage la crainte qu’un centralisme excessif n’éloigne l’Eglise locale de chacun d’entre nous. Il faut sauvegarder la proximité, les contacts directs. Le centralisme doit être au service de la proximité. Pour cela les « communautés locales » restent essentielles. La communauté locale  peut correspondre à un ou deux ensembles paroissiaux, elle sera essentielle pour la vie de la Nouvelle Paroisse.  Je me permets de citer un confrère, le Père BERNARD curé de l’Iroise : «  Il s’agit de susciter de vraies communautés chrétiennes locales rassemblées pour la prière, faisant des propositions pour lire la Parole de Dieu, accueillant les familles et les enfants en catéchèse… de vraies communautés pas des coquilles vides. Un autre enjeu la communication car le message chrétien est pour tous… ».

Des représentants des équipes relais de nos ensembles se sont retrouvés pour partager leurs questions, le résultat de leurs réflexions est consultable sur le site du doyenné. Leurs remarques sont encourageantes, ils nous invitent à porter tout cela dans la prière. Nous ne sommes pas seuls face au développement de l’Eglise. L’Esprit Saint nous est donné. Ne pourrait-on faire appel au Seigneur pour être éclairé, inspiré, fortifié dans notre mission? 

 

Merci à tous ceux qui sont engagés car sans eux tout cela serait impossible.

 

P François Calvez

FaLang translation system by Faboba