Pedenn-Zul (Prière universelle)

Ar bedenn evid an oll : ar gristenien, p’o-deus karg euz ar bed-oll dirag Doue, o-deus da ober ouz Doue “goulennou, pedennou, aspedennou, ha meuleudiou evid an oll dud” (1 Tim. 2.2) ;

  • an Iliz,
  • ar bed, hag e c’houarnerien,
  • an dud wasket, hag an anaon,
  • an dud bodet en iliz.

D’ar goulennou, lennet pe kanet, e respont ar bobl dre un diskan pe eur bedenn sioul ; ar beleg a gloz dre eur bedenn hag a zastum oll vennadou ar bedenn evid an oll.


 

Les intentions de la prière doivent être largement ouvertes. Quatre orientations nous sont données (IGMR, n° 69-70) :

  • Pour les besoins de l’Église répandue sur toute la terre,
  • Pour le monde, avec ses responsables,
  • Pour ceux qui sont accablés par une difficulté,
  • Pour la communauté locale.

Il ne s’agit pas de prendre ce cadre pour un carcan dans lequel on enfermerait une fois pour toutes les formulations de chaque prière, mais comme une indication de l’ouverture à garder pour que cette prière soit vraiment universelle.

FaLang translation system by Faboba
  • 1
  • 2